30/10/2007

Porsche 356 la valeur... la collection... la réflexion...

 Voici un mail reçu par Sylvain Duporge qui vous livre une traduction libre d'un article du magasine Club 356 Registry...

Le sujet était : Est-ce que ma Porsche est un objet de collection ?

Il existe différent groupe ou modèle qu'il faut identifier sachant que les seuls groupes valables sont ceux qui se répètent à l'identique. Si vous établissez un tableau avec l'évolution des prix de tous les modèles de Porsche dans le temps le résultat sera inexploitable par sa complexité. La clef est donc de déterminer des groupes qui vont subir le même type de variations. Nous pouvons déterminer quatre groupes qui vont nous permettre de déterminer quelle Porsche va voir sa valeur grimper ou non et à quelle « vitesse » le phénomène va se produire. Les deux premiers groupes n'ont pas beaucoup d'intérêt pour nous collectionneur et amateurs de Porsche 356, c'est le marché des véhicules d'occasion qui évolue a la baisse chaque année pour aboutir à une valeur nulle. Aucune Porsche 356 n'est concernée par ce phénomène bien que ce soit le sort de la plupart des autos. Pour rester chez Porsche on pourrait citer les 924 ou les 944 ou même les 914. Le second groupe est celui qui pourrait être appelé : « le rêve des marchants » cet a dire la Porsche qui prendrait très vite de la valeur depuis le premier jour de mise en vente. Cela arrive très rarement en matière d'automobile et cela n'est pas arrivé a beaucoup de modèles Porsche si ce n'est aucun. Pour vous donner un exemple de Porsche qui pourrait appartenir a ce groupe, il y a le speedster 964 de 1989 ou la 993 carrera 2 ces deux autos pour des raisons différentes étaient qualifiées (par tous les magasines notamment) de Collector à acheter et à garder, rappelez! vous : « c'est la toute dernières Porsche à refroidissement à air, la seule, la vraie … » en fait si l'on regarde le marché il n'en n'est rien. Les deux groupes suivants sont plus intéressant pour nous amateur et possesseurs de Porsche 356 ils montrent des valeurs pouvant atteindre des sommets très rapidement ou au contraire monter doucement. Celles que je qualifierai de « valeurs sures » car elles montent certes doucement mais sûrement et celles que je qualifierai (pour paraphraser ces magasines que nous affectionnons tous) de « collector » un exemple de ces deux groupes la Porsche 356 B pour le premier et le fameux Speedster pour le second. Pourquoi ces deux catégories, la réponse est simple c'est la loi de l'offre et de la demande. Porsche reste un constructeur qui conquiert des parts de marché tous les jours cela signifie que chaque année de « nouveaux » découvrent l'univers Porsche au travers de voitures neuves ou récentes et ils vont se tourner immanquablement vers l'histoire et les origines de la marque, même si ce n'est qu'une partie de ces « nouveaux » il n'empêche que la demande pour les Porsche 356 va augmenter. La demande augmente alors que l'offre est stable, c'est la loi du marché, les prix augmentent. Il y a également des phénomènes qui accentuent cette ten! dance hormis l'augmentation du nombre de clients Porsche. C'est le fait qu'avec Internet il soit facile d'acheter au quatre coins du monde, il est également plus facile d'emprunter pour l'achat d'un « jouet » qu'auparavant etc. Alors comment dire qu'une 356 est une « valeur sure » ou « un collector » ? Voici donc ce que les chiffres de ces derniers deux groupes nous apprennent :

Si votre auto est une ex-course d'usine, c'est sans aucun doute un collector et sera recherchée par tous les collectionneurs du monde. Si c'est une voiture de route elle peut néanmoins être ou devenir un collector a certaines conditions : 1 si il y a un historique de course pour ce modèle, par exemple le speedster qui je le rappelle n'était en aucun cas la Porsche 356 la plus chère de son époque mais qui possède en tant que modèle un historique course impressionnant. 2 si votre auto était le modèle le plus cher de sa période, par exemple la Carrera avec moteur double arbre à cames. 3 si c'est ce que l'on appelle une « icône » qui est présente dans les magasines, les films… le facteur mode est loin d'être à négliger et influe beaucoup sur le prix des autos même si cela n'est pas très satisfaisant pour les amateurs purs et durs. 4 si votre auto est au début ou a la fin d'une « époque » exemple avec le speedster qui est le premier modèle de Porsche de route qui permettait de faire (et de gagner) des courses et avec le Roadster double grille le dernier des 356 Porsche cabriolets a un prix abordable. Remarque : la rareté n'est pas un critère. Un modèle rare comme le Notchback ne sont pas des collectors alors que le speedster très vendu vaut très cher. Bien entendu, cela n'empêche pas les non collector de monter en valeur régulièrement mais moins vite.

Voyons maintenant ce que les chiffres nous apprennent : Si vous avez une Porsche de collection un des tests est de comparer son prix a celui des modèles d'aujourd'hui. En effet, personne ne préférera acheter une voiture ancienne plutôt qu'une voiture neuve a moins que ce ne soit pas seulement voiture ancienne. Si l'on compare un speedster à un boxter le speedster sera préféré mais ce ne sera pas le cas si l'on compare une belle B à une carrera 996 et encore, comparez une 356 carrera à une nouvelle 997 turbo et là vous verrez laquelle est un collector. Alors comment établir la valeur de votre auto ou de celle que vous comptez acheter ? Il y a 3 choses à considérer lorsque vous souhaitez acheter ou vendre. L'état de l'auto, son histoire (et pas les romans habituels mais de l'historique documenté), l'état du marché et en même temps la manière dont vous entrez dans ce marché. Pour une voiture de course, l'histoire est primordiale. Cela peut avoir moins d'importance qu'elle n'ai plus son moteur d'origine, dans la plupart des cas elle n'aura pas sa peinture d'origine, dans beaucoup de cas elle aura été accidentée. Cela ne sera pas un problème car c'est la vie des autos de course mais par contre il faut des documents solides, photos … pour confirmer son histoire et c'est souvent le cas, la même auto en meilleur état mais sans historique sera vendue beaucoup moins chère alors qu'elle est en meilleur état. C'est le contraire pour les voitures de série, dans ce cas, tout dépend de leur état. Il y a quelques années le seul critère était l'état d'origine mais aujourd'hui une auto superbement restaurée peut valoir plus cher. La tendance générale du marché a un effet très important sur ce que valent nos 356. Nous continuons de voir les prix monter de manière astronomique pour certains, la demande est de plus en plus importante pour une quantité qui reste identique. Cette tendance peut s'inverser si l'économie mondiale ralentie mais quand et dans qu'elle mesure il est impossible de le dire. Le dernier critère qui influence le prix de vente ou d'achat est la manière ou plutôt le moyen par lequel l'auto est proposée. Même dans l'ère d'Internet il y a deux moyens de présenter une auto : de manière privée ou via un vendeur ou une vente aux enchères. En général plus vous prendrez de soins dans la présentation de votre auto plus le prix sera élevé mais ce n'est pas toujours le cas avec les ventes réalisées par des pro ou des ventes aux enchères qui touchent un public moins informé, plus soucieux de trouver une auto rapidement. Comme partout les contre exemple existent et nous voyons des autos vendues peu cher dans des ventes aux enchères mais c'est souvent l'inverse.

Questions importantes et souvent posées :

Est-ce qu'une auto dans son état d'origine mais avec des défauts (dus a son age) vaut plus cher qu'une auto parfaitement restaurée ? En général la réponse est oui mais il faut savoir que les autos jamais restaurée (et en très bon état) sont rares et une auto restaurée peut l'avoir été plusieurs fois alors qu'une auto ne pourra être d'origine qu'une fois.

Peut on établir une cote ? La réponse est non car il y a trop de variables pour établir un prix et chaque auto est différente. En plus un élément important est la motivation de l'acheteur et/ou du vendeur, comment mesurer ça ?

J'espère que ces quelques réflexions, remarques, analyses mais aussi faits indiscutables, vous aiderons à trouver votre Porsche 356. Mais n'oubliez jamais, tout cela n'est que littérature, le principal est de rouler en Porsche 356, le reste ...

Sylvain Duporge


Editeur : Passion 356 : rénovation de Porsche 356
http://www.passion356.com

21:10 Écrit par Jeanphi356 dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.